Tara Torchia

À PROPOS

 

En 2012, Tara Torchia a reçu un diagnostic de cancer du sein. Durant son traitement et sa convalescence, elle a eu recours au tatouage paramédical – également connu sous le nom de « dermopigmentation réparatrice » ou de « maquillage permanent » – pour recréer une aréole et un mamelon sur sa poitrine reconstruite. Elle a alors compris combien cette technique demande de temps et quelle immense dose de talent il faut pour réussir un tatouage comme le sien. Étant donné la complexité et la précision de l’intervention, son prix ne cesse d’augmenter, et plusieurs femmes sont incapables de se l’offrir. Pour Tara, qui sait personnellement à quel point cette intervention a amélioré son image corporelle et son estime de soi, cette situation était intolérable. C’est ce qui l’a poussée à fonder Angels Ink Foundation Manitoba avec deux artistes tatoueuses. L’organisme propose des tatouages paramédicaux – réalisés par des experts certifiés et sans fardeau financier – à des femmes qui viennent de subir un traumatisme. De plus, Angels Ink fournit de l’aide à des femmes qui doivent subir d’autres types de traitements médicaux impliquant le tatouage. Au fil des années, Tara est devenue une figure bien connue à Winnipeg, où elle suscite chez des femmes en convalescence ou aux prises avec un traumatisme un sens d’appartenance à une communauté. 


Tara s’est servie de ses expériences de vie pour pouvoir offrir un soutien indéfectible aux femmes de sa communauté. Elle se dévoue pour que des personnes de toutes les classes sociales aient accès aux mêmes interventions et profitent du même genre d’aide qu’elle a reçue pour retrouver confiance en elles.  


ANGELS INK FOUNDATION MANITOBA

 

Créé en 2018, l’organisme Angels Ink Foundation Manitoba a pour objectif d’aider les femmes à retrouver leur estime de soi après un traitement contre le cancer et à alléger le fardeau financier lié au tatouage paramédical. La fondation offre non seulement de l’aide pour la reconstruction de l’aréole, mais permet aussi à des femmes d’avoir recours au tatouage paramédical pour corriger la perte de pigmentation cutanée, l’alopécie, la perte de cheveux provoquée par des traitements médicaux ainsi que les cicatrices causées par des chirurgies ou des brûlures.