Fermer

Comment corriger les erreurs fréquentes faites avec le correcteur

Vous croyez qu’il vous faut des talents de pro pour savoir utiliser un correcteur sur vos cernes? Évitez simplement ces erreurs répandues et votre savoir-faire se rapprochera des grands maquilleurs.

Si vous êtes comme la plupart des femmes, vous entretenez une relation ambivalente avec le correcteur. Bien appliqué, ce produit est formidable – il illumine le visage et atténue les imperfections – autrement, il devient trop visible. Permettez-nous de démystifier cette situation, car le correcteur n’est pas difficile à utiliser quand on connaît les rudiments de son application. Découvrez comment appliquer un correcteur, lequel vous conviendra le mieux et quelles sont les plus grandes erreurs à éviter.

Erreur no 1 : omettre l’hydratant

La préparation du visage avant le maquillage est essentielle, autant pour l’application d’un fond de teint qu’un fard à paupières et un correcteur. Avant de camoufler les cernes, mettez d’abord une crème contour des yeux et laissez-la pénétrer. Le correcteur s’appliquera de manière plus lisse, sans effet plâtré. Ce procédé convient également pour une peau sèche, squameuse et marquée de rougeurs. Toutefois, il est bon d’exfolier d’abord la peau sèche à l’aide d’un gant de toilette humide ou d’un exfoliant puis de l’hydrater avec une huile ou une crème. Vous êtes maintenant prête pour le correcteur.

Erreur no 2 : régler tous les problèmes avec le même correcteur

Vous voudrez sans doute avoir sous la main une variété de correcteurs. Pourquoi? Parce que certains problèmes nécessitent un correcteur de texture et de nuance différentes. Si, par exemple, vos cernes ont des sous-tonalités bleues, il vous faudra un correcteur de nuance pêche qui reflète la lumière. De plus, un correcteur de cernes doit être léger et fluide afin de ne pas s’incruster dans les ridules. Dans le cas d’une peau marquée d’acné, vous choisirez plutôt un correcteur de la couleur de votre carnation (ou légèrement plus pâle) de texture plus épaisse pour assurer une meilleure couvrance.

Le meilleur correcteur pour les cernes est le correcteur multi-usage True Match de L’Oréal Paris. Offert en 14 nuances – chaudes, neutres et froides – et dans des tons allant de clair à sombre, ce correcteur est idéal pour une peau foncée. L’applicateur, coussiné et doux au toucher, permet l’application d’une formule de couvrance moyenne pour corriger les cernes sans démarcation visible et voiler les imperfections tout en illuminant la zone sous les yeux pour un look rayonnant.

Si vous désirez un correcteur pour l’acné, essayez le crayon correcteur True Match de L’Oréal Paris, offert en six nuances. Sa couvrance complète est idéale pour masquer les rougeurs proéminentes.

Erreur no 3 : appliquer le correcteur avant le fond de teint

Vous vous demandez s’il est mieux d’appliquer un correcteur avant ou après le fond de teint? Si votre fond de teint est liquide ou en crème, la règle d’or est d’en appliquer une couche légère pour uniformiser votre teint et d’utiliser ensuite le correcteur aux endroits nécessitant une attention particulière. De cette façon, vous ne ferez pas disparaître le correcteur sous le fond de teint, vous utiliserez moins de produit et vous n’aurez pas l’air de porter un masque de maquillage. Une exception : si votre fond de teint est en poudre, vous appliquerez votre correcteur en premier pour éviter qu’il s’agglutine.

Erreur no 4 : utiliser le mauvais pinceau

Oui, vous pouvez vous servir de vos doigts pour estomper le correcteur sur une zone plus étendue. Mais pour cacher les rougeurs, vous aurez plus de succès si vous utilisez un pinceau à pointe fine. Plus la pointe sera étroite, plus l’application sera précise et vous éviterez de créer un grand cercle clair autour de la rougeur, ce qui ne ferait qu’attirer l’attention sur cette zone. Pour une application plus épaisse et ciblée, tapotez le correcteur directement sur l’endroit désiré au lieu de le balayer sur la zone environnante.

Erreur no 5 : une application trop généreuse

Si vous appliquez le correcteur trop généreusement sur vos cernes, vous obtiendrez une apparence qui manque de naturel et les moindres ridules paraîtront évidentes. Si vous êtes tentée d’appliquer plusieurs couches de correcteur, utilisez un correcteur de couleur sous votre fond de teint : par exemple, une nuance saumon ou pêche pour atténuer les tons de bleu. De cette façon, il vous faudra moins de correcteur pour masquer les tons bleus et le fini sera plus naturel.

Erreur no 6 : oublier de fixer le correcteur

Si vous avez la peau grasse ou si vous trouvez que votre fond de teint ou correcteur semble filer pendant la journée, fixez-le à l’aide d’une poudre translucide légère. Saupoudrez la poudre fixante avec parcimonie sous vos yeux et sur les rougeurs afin que le correcteur adhère toute la journée. Si votre peau est très sèche ou si vos rougeurs sont squameuses, vous préférerez éviter cette étape car la poudre mettra en évidence la peau sèche. Essayez plutôt un vaporisateur fixant.

Tenez compte de ces six erreurs fréquentes lorsque vous appliquez votre maquillage et votre relation ambivalente avec le correcteur ne sera plus qu’un vague souvenir. À partir d’aujourd’hui, vous n’aurez que des élans d’amour pour votre correcteur – ainsi que pour le teint naturel et impeccable dont vous rêviez.

Sorry, you must log in to save an item.

Produits connexes

#message

Abonnement

Merci de votre intérêt envers L’Oréal Paris.
Votre abonnement a été enregistré.

Me désabonner

Vous avez demandé à vous désabonner de notre infolettre
que vous recevez à l’adresse courriel suivante : loreaparisuk@loreal.com
Pour confirmer, veuillez cliquer sur le bouton « Me désinscrire ».

Plus de détails